Accéder au contenu principal

Pain marocain traditionnel


Rendement : 6 à 8 pains moyens
Préparation : 30 mn
Cuisson : 25 mn
Temps d’attente : 2h à 2h½

Ingrédients :
400 g de farine tout usage
400 g de farine de blé entier
200 g de semoule très fine
2 c à s de levure boulangère
1 c à s de sucre
Eau tiède
Sel
 Méthode :
Délayer la levure et le sucre dans un peu d'eau tiède et laisser reposer environ 5 minutes.

Dans un grand récipient, mélanger les farines avec un peu de sel. Faire un puits au centre puis ajouter la levure délayée.

Mélanger en ajoutant l'eau tiède petit à petit pour obtenir une pâte molle et lisse. Sur un plan de travail enfariné, pétrir la boule de pâte avec les paumes des mains pendant environ 15 minutes pour la rendre bien souple et non collante. Utiliser plus de farine s’il le faut.

Couvrir avec un linge propre et humide. Laisser lever pendant 1 heure : La pâte doit doubler de volume.

Une fois la pâte levée, la dégazer et la partager en 6 ou 8 boules. Sur le plan de travail saupoudré de semoule, pétrir un peu chaque boule ensuite l’aplatir avec les mains et la placer sur la plaque de cuisson.

Couvrir la plaque d'un linge et laisser les pains reposer entre une heure à une heure et demi, selon la température de la pièce : les pains doivent doubler de volume.

Préchauffer le four à 400 °F. Piquer les pains avec une fourchette et enfourner pendant environ 25 minutes, ou jusqu’à ce que la croûte devienne dorée.

A déguster en accompagnement des plats marocains avec ragoûts. Bon appétit!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

FROMAGE DE KEFIR - Recette de base

  INGREDIENTS Grains de kéfir de lait  Lait : c ru de vache, de chèvre ou de brebis, ou lait frais entier bio, lait frais entier pasteurisé Crème crue de préférence, ou crème entière pasteurisée (optionnel) USTENSILES Bânir le métal et assurer une hygiène impeccable pour éviter la prolifération de mauvaises bactéries lors de la fermentation. Bien se laver les mains et tout le matériel utilisé ( Penser à passer le matériel dans l'eau bouillante et du vinaigre de cidre lors de la manipulation) Bocal en verre d'un litre et + Passoire en nylon, un filtre à café permanent ou jetables Cuillères en bois, inox, ou en plastique Papier filtre à café, gazes hydrophiles stériles de grand format ou tissu réutilisable pour l’égouttage Moules de différentes formes (J’utilise souvent des bols de différents formats selon le fromage à faire) Grille ou support aéré pour affiner les fromages (J'utilise les tapis à sushi) Cloche à fromages pour protéger les fromages

Pot-au-feu à la marocaine

Rendement : 6 portions Préparation : 20 min Cuisson : 2 ½ h     Ingrédients 1 oignon, haché 3 c  à s d’huile d’olive 1,5 k de palette de bœuf désossé, coupés en morceaux 3 gousses d'ail, pressées 1 c à s de pâte de tomate 2 c à c de coriandre séchée 2 c à c de cumin moulu Quelques pistils de safran 1 gros os à moelle 1 litre (4 tasses) de bouillon de bœuf 4 branches de  céleri , tranchés en morceaux 3 carottes, pelées, coupées en morceaux 3 pommes de terre, pelées, coupées en morceaux 2 navets rabiole pelés, coupés en morceaux 2 rutabagas, pelés, coupés en morceaux Sel et poivre du moulin Méthode Dans une poêle en fonte ou un tajine, faire revenir l’oignon dans l’huile. Y dorer la viande de tout côté. Ajouter l'ail, la pâte de tomate, la coriandre, le curcuma, le safran frotté entre les paumes des mains, le sel et le poivre. Faire revenir encore pendant quelques minutes. Mouiller avec le bouillon, ajouter l’os à moell

Amandes émondées & frites

  Tant en cuisine qu'en pâtisserie marocaine, les amandes frites dans l'huile sont très souvent employées. Pour que les amandes soient croquantes et dorées à point, il faut procéder ainsi: Après avoir émondé les amandes et les avoir égouttées et épongées sur un linge propre, les mettre dans la casserole, les couvrir d'huile crue non encore chauffée et faire partir la cuisson à feu moyen.  Remuer à la spatule dès que l'huile commence à chauffer pour dorer uniformément. Retirer du feu et égoutter rapidement dès que l'amande commence à peine à prendre couleur. Elle continuera à dorer au contact de sa propre chaleur et n'aura pas cet aspect noirâtre des amandes trop frites ♪