Accéder au contenu principal

Soupe tonkinoise au boeuf

Rendement : 5 à 6 portions
Préparation : 45 mn
Cuisson : 3 h

Ingrédients

Bouillon:
1 kg de bas de jarrets de bœuf
2 ½ L d’eau (10 tasses)
1 oignon moyen, coupé en 2 et grillé au four
1 morceau moyen de gingembre, coupés en 2 sur l'épaisseur et grillé au four
1 botte de coriandre, tiges et racines (réserver la moitié des feuilles)
3 bâtons de cannelle
4 à 5 badianes (anis étoilé chinoise)
Sauce de poisson (nuoc mam)
Sel et poivre

Garniture :
750 g de nouilles de  riz
250 g de faux filet de bœuf, émincé
100 g de germes de soya
Les feuilles de coriandre réservées
3 échalotes vertes émincées
Les feuilles de coriandre ciselées
quelques feuilles de basilic oriental
Piments oiseaux émincés (facultatif)
Jus de lime selon le goût

Méthode

Dans un faitout, déposer les bas de jarrets et 1,5 litre d’eau et porter à ébullition, ajouter les ingrédients pour le bouillon (sauf la sauce de poisson) Réduire la chaleur et à laisser mijoter 2,5 heures à petite ébullition.

Une demi heure avant la fin de cuisson du bouillon, faire bouillir de l’eau légèrement salée, plonger les nouilles et cuire selon les indications de l’emballage. Égoutter et laisser à température ambiante.

Au même moment, ajouter un litre d’eau chaude dans le faitout, la sauce au poisson et porter de nouveau à ébullition.

Service :
Répartir les nouilles dans de grands bols et ajouter les tranches de bœuf crus sans les superposer. Verser tout de suite le bouillon encore bouillant sur le tout (l’émincé de bœuf va cuite instantanément).

Garnir avec les germes de soya, les échalotes vertes, les feuilles de coriandre et parsemer de quelques feuilles de basilic oriental. Ajouter un peu de piments oiseaux (facultatif) et du jus de lime.

Notes : on peut servir les nouilles avec le bouillon et l’émincé de bœuf dans les bols et déposer tous les autres ingrédients de la garniture sur la table pour un service personnalisé.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

FROMAGE DE KEFIR - Recette de base

  INGREDIENTS Grains de kéfir de lait  Lait : c ru de vache, de chèvre ou de brebis, ou lait frais entier bio, lait frais entier pasteurisé Crème crue de préférence, ou crème entière pasteurisée (optionnel) USTENSILES Bânir le métal et assurer une hygiène impeccable pour éviter la prolifération de mauvaises bactéries lors de la fermentation. Bien se laver les mains et tout le matériel utilisé ( Penser à passer le matériel dans l'eau bouillante et du vinaigre de cidre lors de la manipulation) Bocal en verre d'un litre et + Passoire en nylon, un filtre à café permanent ou jetables Cuillères en bois, inox, ou en plastique Papier filtre à café, gazes hydrophiles stériles de grand format ou tissu réutilisable pour l’égouttage Moules de différentes formes (J’utilise souvent des bols de différents formats selon le fromage à faire) Grille ou support aéré pour affiner les fromages (J'utilise les tapis à sushi) Cloche à fromages pour protéger les fromages

Pot-au-feu à la marocaine

Rendement : 6 portions Préparation : 20 min Cuisson : 2 ½ h     Ingrédients 1 oignon, haché 3 c  à s d’huile d’olive 1,5 k de palette de bœuf désossé, coupés en morceaux 3 gousses d'ail, pressées 1 c à s de pâte de tomate 2 c à c de coriandre séchée 2 c à c de cumin moulu Quelques pistils de safran 1 gros os à moelle 1 litre (4 tasses) de bouillon de bœuf 4 branches de  céleri , tranchés en morceaux 3 carottes, pelées, coupées en morceaux 3 pommes de terre, pelées, coupées en morceaux 2 navets rabiole pelés, coupés en morceaux 2 rutabagas, pelés, coupés en morceaux Sel et poivre du moulin Méthode Dans une poêle en fonte ou un tajine, faire revenir l’oignon dans l’huile. Y dorer la viande de tout côté. Ajouter l'ail, la pâte de tomate, la coriandre, le curcuma, le safran frotté entre les paumes des mains, le sel et le poivre. Faire revenir encore pendant quelques minutes. Mouiller avec le bouillon, ajouter l’os à moell

Amandes émondées & frites

  Tant en cuisine qu'en pâtisserie marocaine, les amandes frites dans l'huile sont très souvent employées. Pour que les amandes soient croquantes et dorées à point, il faut procéder ainsi: Après avoir émondé les amandes et les avoir égouttées et épongées sur un linge propre, les mettre dans la casserole, les couvrir d'huile crue non encore chauffée et faire partir la cuisson à feu moyen.  Remuer à la spatule dès que l'huile commence à chauffer pour dorer uniformément. Retirer du feu et égoutter rapidement dès que l'amande commence à peine à prendre couleur. Elle continuera à dorer au contact de sa propre chaleur et n'aura pas cet aspect noirâtre des amandes trop frites ♪