Accéder au contenu principal

Sauté de chou au merguez et quinoa


Rendement : 5 à 6 portions
Préparation : 20 mn
Cuisson : 30 mn

Ingrédients
 1 kg de saucisses merguez
1 chou blanc d’environ un kilo
150 gr de quinoa rouge
1 gros oignon
3 gousses d'ail hachées
4 c à s d’huile végétale
1 c à s de cumin
Sauce piquante (facultatif)
Quelques brins de coriandre
½ citron en jus
Sel et poivre du moulin
Méthode

Séparer le chou en quatre, retirer la partie dure au centre et émincer les quartiers. Rincer à l’eau chaude et laisser égoutter. Hacher l’oignon et ciseler la coriandre.

Sur un feu entre moyen et vif, chauffer une poêle. Piquer les merguez à l’aide d’un couteau tranchant  et les faire dorer dans la poêle pendant 5 minutes. Couvrir, baiser le feu à moyen et laisser cuire 5 minutes de plus.

Rincer le quinoa et le faire cuire dans une casserole avec son double volume d’eau froide et une pincée de sel (c’est cuit en 15 minutes)

Sur un feu vif, faire chauffer l’huile dans sauteuse profonde. Ajouter l’oignon et le chou bien égoutté et faire sauter pendant 7 minutes ou jusqu’à ce que le chou commence à prendre des couleurs. Ajouter le jus de citron, l’ail et saupoudrer de sel et poivre selon le goût. Couvrir et baisser le feu à moyen. Laisser cuire pendant 15 minutes en touillant de temps en temps.

Égoutter les saucisses et les trancher en rondelles ou en bâtonnets. Ensuite, les ajouter aux choux avec le quinoa. Mélanger le tout. Couvrir et laisser cuire encore quelques minutes jusqu'à ce que le chou commence à caraméliser légèrement au fond de la sauteuse.

Parsemer de coriandre et de cumin. Servir chaud.

Bon à savoir :
Éviter l’huile d’olive et opter pour une huile végétale qui supporte la chaleur telle que canola, pépins de raisin, etc.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Msemen -- Recette traditionnelle des galettes marocaines

Ingrédients 750 g de farine tamisée 125 ml de beurre fondu 125 ml d’huile végétale 1 œuf 1 c à c de levure de boulanger Une pincée de sel Eau tiède Méthode Dans un plat creux, déposer toute la farine, y faire un puits au centre, ajouter le sel, l'œuf et la levure,  ajouter peu à peu l'eau en pétrissant énergiquement jusqu'à obtenir une pâte bien lisse. Mélanger le beurre et l’huile et garder dans un bol pour le pliage et la cuisson. Avec des mains huilées, faire des boules de la taille d'une mandarine et les ranger sur une surface huilée ou enfarinée légèrement. Étaler une boule avec la paume de la main huilée en étirant doucement la pâte dans tous les sens jusqu'à ce qu'elle soit très fine, badigeonner avec un peu du mélange (beurre-huile). Rabattre les 4 côtés en les faisant se chevaucher de façon à obtenir un carré de 8 cm de côté. Après avoir fait 3 ou 4 galettes, chauffer la poêle à frire à feu doux, apl

Pot-au-feu à la marocaine

Rendement : 6 portions Préparation : 20 min Cuisson : 2 ½ h     Ingrédients 1 oignon, haché 3 c  à s d’huile d’olive 1,5 k de palette de bœuf désossé, coupés en morceaux 3 gousses d'ail, pressées 1 c à s de pâte de tomate 2 c à c de coriandre séchée 2 c à c de cumin moulu Quelques pistils de safran 1 gros os à moelle 1 litre (4 tasses) de bouillon de bœuf 4 branches de  céleri , tranchés en morceaux 3 carottes, pelées, coupées en morceaux 3 pommes de terre, pelées, coupées en morceaux 2 navets rabiole pelés, coupés en morceaux 2 rutabagas, pelés, coupés en morceaux Sel et poivre du moulin Méthode Dans une poêle en fonte ou un tajine, faire revenir l’oignon dans l’huile. Y dorer la viande de tout côté. Ajouter l'ail, la pâte de tomate, la coriandre, le curcuma, le safran frotté entre les paumes des mains, le sel et le poivre. Faire revenir encore pendant quelques minutes. Mouiller avec le bouillon, ajouter l’os à moell

Amandes émondées & frites

  Tant en cuisine qu'en pâtisserie marocaine, les amandes frites dans l'huile sont très souvent employées. Pour que les amandes soient croquantes et dorées à point, il faut procéder ainsi: Après avoir émondé les amandes et les avoir égouttées et épongées sur un linge propre, les mettre dans la casserole, les couvrir d'huile crue non encore chauffée et faire partir la cuisson à feu moyen.  Remuer à la spatule dès que l'huile commence à chauffer pour dorer uniformément. Retirer du feu et égoutter rapidement dès que l'amande commence à peine à prendre couleur. Elle continuera à dorer au contact de sa propre chaleur et n'aura pas cet aspect noirâtre des amandes trop frites ♪