Accéder au contenu principal

Sellou - Sfouf - Version IG Bas

 
Recette intialement partagée en 2011 
Revisitée IG BAS en 2018

Ingrédients
500g d’amandes rotis à sec
500g de graines de sésame
250g de farine de blé intégrale
250g composé au choix de farine d'amande, 
farine de pois-chiche,de soya
ou d'orge mondé
200g de sucre de bois de bouleau (Xylitol) ou sucre de noix de coco
150g (mélange d'huile de coco et d'huile d'olive
100g d’amades grillées effilées
25g d’anis étoilé moulu 
2 c à s de cannelle moulue
1 c à s de noix de muscade râpée
1 pincée de sel

Méthode

Griller les amandes à sec dans une large poêle pendant 15 minutes à feu doux en les tournants constamment avec une spatule en bois.

Refaire la même chose avec les graines de sésames pendant 10 minutes à peu près.

Préchauffer le four à 250°F, étaler la farine sur une plaque à pâtisserie et la laisser dorer pendant cinq minutes. Sortir la plaque et tourner la farine tranquillement. Remettre dans le four, toujours chaud, pendant cinq minutes de plus. Sortir la plaque et vérifier si c’est assez doré. Retourner la farine de nouveau dans le four pour un autre cinq minutes s’il le faut. Mais surveiller le four de près pour ne pas bruler la farine.

Pendant ce temps, Hacher grossièrement les amandes avec le sucre choisit : une mesure d’amandes pour une mesure de sucre jusqu’à épuisement des deux ingrédients.

Moudre la moitié des sésames et réserver le reste entier.

Passer la farine brunie dans un tamis large au-dessus d’un saladier profond.

Dans le saladier contenant la farine, ajouter le mélange amandes-sucre, le sésame moulu, le sésame entier, l’anis, la cannelle, la muscade et la matière grasse. Bien mélanger le tout jusqu’à ce que l’appareil devienne d’une composition harmonieuse.

Transférer le Sellou dans un contenant hermétique et ranger dans le garde à manger loin de toute lumière. Ainsi il se garde un bon deux à trois mois. Vous pouvez aussi le congeler.

À chaque fois qu’on veut s’en servir, on dresse un plat selon le besoin et parsemer d’amandes émondées, effilées et grillées légèrement.

Bon à savoir :
Le Sellou ou Sfouf est très présent sur les tables marocaines à l’occasion du Ramadan et lors du baptême qui a lieu lorsqu’un bébé atteint son septième jour de naissance. Il est par contre, offert à la nouvelle maman en guise de reconstituant dès l’accouchement.

Si on est fan du Sellou comme on l’est dans ma famille (et je dis bien Sellou – car on l’a toujours appelé ainsi) Alors là, on n’attend pas les occasions : On le déguste en tout temps !

Je tiens à préciser que chez nous, nous ne mélangeons jamais la matière grasse dès le départ. On préfère garder le Sellou à sec dans des pots Masson pour le conserver quelques mois de plus. Le gras est est ajouté en fonction de la quantité à servir pour rehausser le goût au moment de servir.

Dans sa présentation traditionnelle, le Sfouf est disposé en dôme sur un plat de service puis saupoudré de sucre glace et décoré d’amades frites entières en rangé.

On peut aussi doubler la quantité de gras et l’aplatir en pâte consistance et y découper des losanges qu’on présentera alors dans du papier alimentaire décoratif.

Enfin, je vais laisser l’imagination de chacun trouver sa façon de déguster ce délice !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Msemen -- Recette traditionnelle des galettes marocaines

Ingrédients 750 g de farine tamisée 125 ml de beurre fondu 125 ml d’huile végétale 1 œuf 1 c à c de levure de boulanger Une pincée de sel Eau tiède Méthode Dans un plat creux, déposer toute la farine, y faire un puits au centre, ajouter le sel, l'œuf et la levure,  ajouter peu à peu l'eau en pétrissant énergiquement jusqu'à obtenir une pâte bien lisse. Mélanger le beurre et l’huile et garder dans un bol pour le pliage et la cuisson. Avec des mains huilées, faire des boules de la taille d'une mandarine et les ranger sur une surface huilée ou enfarinée légèrement. Étaler une boule avec la paume de la main huilée en étirant doucement la pâte dans tous les sens jusqu'à ce qu'elle soit très fine, badigeonner avec un peu du mélange (beurre-huile). Rabattre les 4 côtés en les faisant se chevaucher de façon à obtenir un carré de 8 cm de côté. Après avoir fait 3 ou 4 galettes, chauffer la poêle à frire à feu doux, apl

Pot-au-feu à la marocaine

Rendement : 6 portions Préparation : 20 min Cuisson : 2 ½ h     Ingrédients 1 oignon, haché 3 c  à s d’huile d’olive 1,5 k de palette de bœuf désossé, coupés en morceaux 3 gousses d'ail, pressées 1 c à s de pâte de tomate 2 c à c de coriandre séchée 2 c à c de cumin moulu Quelques pistils de safran 1 gros os à moelle 1 litre (4 tasses) de bouillon de bœuf 4 branches de  céleri , tranchés en morceaux 3 carottes, pelées, coupées en morceaux 3 pommes de terre, pelées, coupées en morceaux 2 navets rabiole pelés, coupés en morceaux 2 rutabagas, pelés, coupés en morceaux Sel et poivre du moulin Méthode Dans une poêle en fonte ou un tajine, faire revenir l’oignon dans l’huile. Y dorer la viande de tout côté. Ajouter l'ail, la pâte de tomate, la coriandre, le curcuma, le safran frotté entre les paumes des mains, le sel et le poivre. Faire revenir encore pendant quelques minutes. Mouiller avec le bouillon, ajouter l’os à moell

Amandes émondées & frites

  Tant en cuisine qu'en pâtisserie marocaine, les amandes frites dans l'huile sont très souvent employées. Pour que les amandes soient croquantes et dorées à point, il faut procéder ainsi: Après avoir émondé les amandes et les avoir égouttées et épongées sur un linge propre, les mettre dans la casserole, les couvrir d'huile crue non encore chauffée et faire partir la cuisson à feu moyen.  Remuer à la spatule dès que l'huile commence à chauffer pour dorer uniformément. Retirer du feu et égoutter rapidement dès que l'amande commence à peine à prendre couleur. Elle continuera à dorer au contact de sa propre chaleur et n'aura pas cet aspect noirâtre des amandes trop frites ♪